photographie

Roadtrip aux USA... la suite.

vendredi, août 14, 2015

Petit retour en images sur notre roadtrip aux USA...
les 8 derniers jours, en passant par...Bryce.





Après Arches N.P que je vous ai montré dans l'article précédent, 
qui était le point le plus à l'Est et au Nord de notre roadtrip, 
direction l'Ouest, vers Bryce Canyon où nous passerons deux nuits.
Il fallait bien ça pour apprécier les paysages, 
les nombreuses pistes de randonnée, notre "cabin" et l'ambiance en général du parc.
Entre oiseaux et papillons magnifiques, petits écureuils courant partout, 
les biches que nous apercevions le soir ou au petit matin, sans parler des serpents... 
dont nous avons rencontré un représentant en randonnée...
la vie est partout, peu importe où votre regard se pose.

Bryce a vraiment été mon étape préférée, pour toutes ces raisons,
et également parce que la chaleur, du fait de l'altitude et de ses forêts,
est beaucoup plus supportable.
Un parc national américain comme on peut l'imaginer,
une vraie carte postale.

Ce qui m'a aussi beaucoup impressionné, c'est évidemment les formations rocheuses,
les fameux "hoodoos": parce qu'en dehors des explications géologiques,
que je vous épargnerai ici, elles confèrent à l'endroit une ambiance mystique,
presque magique. 
Ces silhouettes qui se profilent autour de vous, 
de prés, semblent vous contempler comme des géants.
J'ai vite compris, en cheminant à leurs pieds, 
pourquoi il en était question dans les légendes indiennes.

Et de loin, on croirait apercevoir des villages, des maisons taillées dans la pierre.

Sur la Navajo Trail, on se faufile entre les parois, le soleil passe à peine,
des arbres ont atteint le sommet, ils ont poussé tout en longueur.
Le moindre bruit résonne, on descend le long d'un chemin escarpé,
qui se faufile comme les marches d'un escalier.

Sur la Peek-a-Boo, on monte, on descend, le paysage change,
on baisse la tête pour les passages taillés dans la roche...
on semble s'éloigner, encore et encore..



Dernier parc national à visiter, Zion.

Ici aussi je comprends vite pourquoi l'imagination du premier colon mormon s'est emballée,
et pourquoi il a cru avoir à faire à la terre promise...Zion
Après avoir traîné nos chaussures de randonnée dans la poussière de parcs
aux allures de planètes de film de sciences-fiction,
terre rouge, formations rocheuses improbables, soleil et atmosphère accablants,
nous voici dans une vallée verte, parcourue par une rivière, qui s’engouffre dans la roche en créant jardins suspendus et cascades.

Un bol de fraîcheur, même si sur les hauteurs de Zion, les chemins sont aussi durs qu'ailleurs.

En face du bâtiment principal, servant tout autant de réception, de restaurant ou de magasin,
se trouve un parc couvert de gazon, et au milieu, un arbre.
Un arbre immense.
Et surtout une bénédiction pour tous les visiteurs qui s'écroulent à ses pieds,
à l'ombre, le temps d'une pause bien méritée!
C'est aussi le rendez-vous des chevreuils, un peu plus tard en soirée, ou aux aurores, 
qui viennent brouter l'herbe fraîche.

Dernière promenade le matin, avant de reprendre la route vers des lieux encore plus sauvages... 
Las Vegas, puis Los Angeles...



Donc direction Las Vegas... pour deux nuits également où nous logerons au Venetian.
Ambiance Venise et Italie, avec tout ce que Las Vegas peut offrir,
le meilleur comme le pire...

C'est un choc de passer du confort rustique d'une cabane en bois(très bien équipée)
à une suite dans un palace de style vénitien, avec ses fresques à la Michel-Ange,
ses gondoles au milieu du centre commercial, et sa profusion de fontaines 
quand on sait qu'on est en plein désert... 

Choc aussi après Zion, 
quand on met simplement un pied à l'extérieur de la voiture climatisée,
et qu'on constate qu'il fait plus de 40°C dehors. A l'ombre.


 Las Vegas vous en met plein la vue.
Elle brille, elle vous éblouit... 
mais c'est pour mieux vous hypnotiser et vous vider les poches!
Et son côté totalement décalé, entre le luxe affiché, partout,
les centres commerciaux qui s'étalent comme des labyrinthes,
les "hôtesses" très, très légèrement vêtues qui se promènent en groupe dans la rue, 
les touristes en short et en tongs, des parents avec poussettes (et enfant inside)
et la pauvreté sur les trottoirs,
quelque part, ça me dérange!

Je ne suis déjà pas une citadine dans l'âme, je n'aime pas Paris,
je ne suis pas "joueuse" non plus. Trop fourmi pour être cigale. 
Je ne dirai pas que je n'ai pas aimé Las Vegas, mais ce n'est pas mon meilleur 
souvenir de notre roadtrip, et je n'y retournerai probablement pas.
Ah, si... juste pour le Michael's qu'on a visité en vitesse... passage obligé!
Bon, et puis il faut avouer que ces photos déchires!

Petits "bons moments" à Las Vegas...
l'architecture des hôtels du Strip, 
extérieur comme intérieur, l'imagination n'a pas de limite.
Les cheesecakes!
Le petit-déjeuner en chambre.
Les spectacles, et les animations dans les rues.


Après SinCity, direction Los Angeles et notre hôtel, directement sur Hollywood Boulevard.
Ici aussi, nous passerons deux nuits.
Au final, une nuit nous aurait peut-être suffit à Las Vegas, quand une nuit supplémentaire
 sur LA nous aurait permis de nous promener un peu plus.

Nous n'avons pas visité Universal Studios, c'est au programme pour l'année prochaine,
dans celui de Orlando (Floride), et cette fois, à 4, avec les enfants.

Mais retour sur Hollywood, petit clin d'oeil à mon fils, 
et à l'étoile de Donald Duck et le "Walk of Fame",
Le Hollywood Roosevelt, notre hotel, qui donnait sur Hollywood Boulevard,
le Chinese Theater, le Griffith Observatory...


Le lendemain matin, pas de chance, le ciel est couvert pour visiter 
Malibu, puis Santa Monica, le Pier et ses manèges (et un hot-dog au homard, si si!), 
et Venice Beach.
Il fait quand même plus de 30°C, le short reste de rigueur... 
par contre le Pacifique ne sera pas à la hauteur de mes espérances... 
à peine plus chaud que la Manche!




Et voilà, retour en France, difficile, 
le décalage horaire est quand même plus gérable dans l'autre sens.
On trie nos photos. Petit clip en musique sur Youtube et DVD pour les proches,
et on retourne à nos guides pour préparer le voyage pour l'année prochaine!
Direction cette fois, la Floride, si tout va bien!

You Might Also Like

0 commentaires

Un petit mot, ça fait toujours plaisir...